Le service de gestion de la propreté

Le service de gestion de la propreté prend en charge la propreté de la ville et de tous ses composants. Les collectivités territoriales s’activent durant toute l’année, tous les jours, que ce soit le matin ou durant l’après-midi. Surtout qu’actuellement, l’environnement ne cesse d’évoluer et devient de plus en plus fragile. Et d’autant plus que la population ne cesse de s’agrandir, provoquant ainsi la pollution rapide dans les zones urbaines. Pour effectuer toutes les missions qui lui sont attribuées, le service propreté est sous une gestion rude. C’est ce que nous allons vous expliquer aujourd’hui. Voyons ensemble les objectifs, les techniques et la gestion du service propreté.

Quels sont les objectifs du service propreté urbaine ?

Ce n’est pas pour rien ou par plaisir que le service propreté urbaine se déploie. Il vise plusieurs objectifs liés à l’environnement.

1. Assainir les lieux publics pour protéger les habitants

Le service propreté de la ville ramasse tous les déchets encombrants dans les lieux publics pour éviter les maladies issues de l’accumulation des ordures. Cet assainissement concerne tous les espaces publics et très fréquentés à savoir les trottoirs, les toilettes publiques, les avenues, les jardins, les places et les parcs publics. Les agents du service se débarrassent également des déchets verts se trouvant sur le territoire urbain (feuilles mortes, coupes d’arbustes, tontes de gazon et de pelouse, etc.).

2. Protéger l’environnement et le territoire

Le service propreté a aussi un objectif très important : préserver l’environnement où nous vivons. Ce n’est pas seulement pour nous protéger, mais pour protéger l’avenir de nos descendants et leur offrir un environnement vivable. Pour cela, le service fait également des actions à la déchetterie. Sur place, les équipes de ce service encouragent le recyclage et le tri des ordures. Ils encouragent les particuliers à jeter leurs ordures dans les bennes appropriées (papier, bois, plastique, couches, métal, tissu, verre…).

3. Rendre les villes propres et améliorer la qualité de vie des habitants

Le dernier but de ce service, c’est de rendre les villes propres et vivables. C’est pour cela que les équipes entretiennent les équipements publics comme les bancs, les panneaux, les trottoirs, les réverbères, les caniveaux, les murs graffités et les poubelles publiques. Pour garder la ville propre, ils utilisent divers appareils de nettoyage tels que l’aspirateur, le souffleur et les camions.

Quelles sont les missions effectuées par le service propreté du territoire urbain ?

La collectivité territoriale prend en charge les missions suivantes pour garder la ville propre :

  • Le balayage (manuel ou mécanique) des trottoirs et des rues
  • Le lavage des bancs, des toilettes publiques, etc
  • L’enlèvement des graffitis inappropriés
  • Le ramassage de toutes les déjections canines
  • Le désherbage des jardins publics et des parcs
  • Le ramassage de tous les déchets sans exception (ordures ménagères ou ordures extra-ménagères)
  • Le nettoyage des égouts

Comment se passe la gestion de la propreté urbaine ?

Avec ces innombrables missions à faire, le service propreté urbaine doit mettre en place une gestion précise. Quelques règles s’appliquent dans la planification des tâches pour tout gérer :

La priorité des routes et des voies de circulation : le service met en avant les voies afin d’assurer une bonne circulation. En effet, la ville est dispersée en plusieurs zones, et ce sont donc les zones les plus fréquentées qui seront traitées en premier (centre-ville, zone pavillonnaire, circulation constante…)

Le niveau de fréquentation des sites : après les voies, le service passe la ville selon le niveau de fréquentation. Place alors aux marchés, aux secteurs commerciaux, aux zones industrielles ou artisanales, puis aux espaces publics et aux monuments historiques.

Le service propreté urbaine travaille toute l’année, du lundi au vendredi, du matin à l’après-midi. C’est pourquoi il organise les tâches en fonction des saisons. Durant l’hiver par exemple, le déblayage des routes est la priorité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *